Travailler dans la finance d'entreprise : un large choix de métiers

Posté par Fed Finance dans Conseils recherche d'emploi
Le 07/06/2019
Travailler dans la finance d'entreprise : un large choix de métiers
Que ce soit dans le cadre d’une PME ou d’un grand groupe, les différents métiers de la finance d’entreprise sont essentiels à la bonne santé financière d’une structure. Nombreux et variés, ces métiers attirent de plus en plus de jeunes diplômés. Direction, finance ou comptabilité, découvrez les différents métiers de la finance d’entreprise porteurs d’emplois.

Le directeur financier

En tête de liste des métiers de la finance d’entreprise, le directeur financier est en charge de piloter la stratégie financière et budgétaire de l’entreprise. Il supervise les équipes responsables des activités financières et comptables. Il participe à la fructification des fonds disponibles et garantit la sécurité des flux financiers. Fonction essentielle dans une entreprise, elle requiert de l’expérience et promet une rémunération comprise entre 60 000 € et 130 000 € selon la taille de l’entreprise.

Le trésorier

Métier clé dans la sphère de la finance d’entreprise, le trésorier assure la liquidité de l’entreprise qui l’emploie. Aucun mouvement financier ne peut être réalisé sans son accord préalable. Il gère l’argent de l’entreprise et le rentabilise au maximum en effectuant des placements ou toute autre opération financière visant à fructifier les finances de l’entreprise. Ce poste est ouvert aux jeunes cadres avec un salaire pouvant atteindre 60 000€. Avec plus d’expérience, cette rémunération peut grimper jusqu’à 100 000€.

Le responsable comptable

Le responsable comptable gère les états financiers de l’entreprise tout en veillant à appliquer les normes comptables. Grâce aux données recueillies, le responsable comptable aide au développement d’outils décisionnels à destination du management de l’entreprise. Ce type de poste est accessible aux jeunes diplômés qui peuvent prétendre à un salaire oscillant entre 35 000€ et 45 000€, sachant que les profils les plus expérimentés peuvent espérer toucher jusqu’à 60 000€.

Le consolideur

Autre fonction accessible aux profils débutants, le consolideur évolue dans des entreprises disposant de plusieurs filiales, en France ou à l’étranger. Comme son nom l’indique, le consolideur « consolide » et harmonise les états financiers du groupe qui l’emploie. Il présente ses conclusions d’analyse financière de façon synthétique et claire à sa hiérarchie. Ce poste clé garantit une rémunération pouvant atteindre 70 000€ avec de l’expertise.

À lire aussi : Point sur les emplois dans la finance

Le crédit manager

Rattaché à la direction financière d’une grande entreprise (même si les PME commencent à recruter ce genre de profils), le crédit manager assure la gestion du risque client en accélérant les encaissements et en minimisant les pertes de créances. Il participe également au développement du chiffre d’affaires de l’entreprise. À terme, il se destine au métier de risk manager. Son salaire moyen oscille entre 38 000€ et 50 000€.

Le responsable de la communication financière

Sorte d’interface entre l’entreprise et les différents acteurs de la finance (actionnaires, banques, agences de notation, etc.), le responsable de la communication financière occupe un poste hybride de la finance d’entreprise. Le professionnel doit à la fois être capable de comprendre l’environnement financier dans lequel il évolue et savoir communiquer à l’oral et à l’écrit, puisqu’il gère la relation entre l’entreprise qui l’emploie et les acteurs financiers. Ce type de métiers promet une rémunération entre 30 000€ et 80 000€.

Le contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion participe au pilotage opérationnel et stratégique de l’entreprise ou d’un service spécifique auquel il est rattaché grâce à ses prévisions budgétaires précises. Il met en place des indicateurs de contrôle visant à gérer l’utilisation des budgets de l’entreprise. Ce poste est accessible aux jeunes diplômés qui peuvent prétendre à une rémunération pouvant atteindre 35 000€.

À lire aussi : Direction financière et recrutement en 2019 : quelles tendances ?

Le consultant fonctionnel finance

Le consultant fonctionnel finance assure une fonction de conseiller auprès des entreprises qu’il accompagne dans la mise en place, l’évolution ou l’optimisation de leur système d’information financier. Rattaché à un cabinet extérieur, il apporte son expertise à plusieurs clients en parallèle. Sa position à l’extérieur de l’entreprise lui permet de garder un œil neuf sur toutes les situations auxquelles il est confronté. En début de carrière, le consultant fonctionnel finance touche entre 35 000€ et 40 000€. Un salaire qui peut atteindre jusqu’à 60 000€ avec de l’expérience.

Cette liste non-exhaustive des métiers de la finance d’entreprise prouve que ce secteur emploie des profils variés et propose des postes aussi attractifs sur le plan des missions que de la rémunération. Les jeunes diplômés peuvent y trouver leur place et même se spécialiser dans des secteurs spécifiques.


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire