Quatre rôles clés du contrôleur de gestion en entreprise

Posté par Fed Finance dans Actualités emploi finance
Le 14/06/2021
Quatre rôles clés du contrôleur de gestion en entreprise
Le contrôleur de gestion a toujours joué un rôle central dans l’évolution de l’entreprise, mais il s’est révélé encore plus incontournable avec la crise sanitaire. Activité ralentie, réorganisation, cessation ou au contraire véritable coup de boost, les entreprises ont toutes été touchées à différents niveaux. Le visage du contrôleur de gestion a ainsi changé, devenant un atout considérable. Quels sont les enjeux de ce métier pour les entreprises ? 

1. Un conseiller stratégique

La mission principale du contrôleur de gestion consiste à améliorer la performance de l’entreprise dans laquelle il exerce. Ses missions « de base » n’ont pas changé : réaliser des rapports en fin de mois, contrôler le budget, suivre la performance de la société, mettre en place des indicateurs de performance, etc.

Mais entre la crise sanitaire et l’arrivée des nouvelles technologies, ses tâches se sont étendues au-delà : il est aujourd’hui capable de définir les facteurs clés de la compétitivité d’une entreprise, ainsi que les éventuelles menaces, et d’alerter si nécessaire.

Le contrôleur de gestion fixe des objectifs à atteindre et rédige des rapports aux dirigeants, afin de les aider dans leur prise de décisions. Résultat : de plus en plus de chefs d’entreprises font appel à un contrôleur de gestion pour les soutenir et les guider dans leur stratégie. Il devient ainsi un chef de projets à part entière.

Bon à savoir
Le rôle du contrôleur de gestion peut être différent d’une entreprise à une autre, en fonction de sa taille et de son secteur d’activité. Dans une entreprise de petite taille, il est peut-être davantage associé aux décisions d’ordre stratégique et confidentiel, tandis que dans une structure plus grande, les ressources dont il dispose peuvent être plus importantes pour optimiser les résultats de l’entreprise.

2. Un communiquant hors pair

Pour mener à bien ses projets, le contrôleur de gestion pratique un management transverse : il échange avec tous les collaborateurs de l’entreprise et crée des synergies entre les différents services. Commerciaux, directeurs, juristes ou encore informaticiens, il est en contact avec tous les acteurs de l’organisation, pour obtenir les informations nécessaires à l’établissement de ses rapports stratégiques et à la mise en place de nouveaux processus internes.

Il peut participer aux réunions budgétaires, au comité de pilotage et réaliser des présentations. Le contrôleur de gestion devient ainsi un interlocuteur de référence au sein de l’entreprise, à l’heure où le développement de la communication, interne comme externe, est un enjeu majeur de toute organisation.

> À lire aussi : Employeurs : comment économiser du temps et de l’argent pendant la crise ?

3. Un expert en analyse

Le contrôleur de gestion analyse divers paramètres, tels que les coûts, et les représente selon le format le plus adapté : suivi mensuel, tableau de bord, données chiffrées, comparatifs, présentation par typologie, etc.

Les données disponibles et la façon dont elles sont exploitées et communiquées sont très importantes. Le contrôleur de gestion, en expert de l’analyse, permet ainsi d’optimiser les coûts et le chiffre d’affaires de l’entreprise dans laquelle il travaille. Autrement dit, il met ses capacités de raisonnement au profit de la performance de l’entreprise.

Dans un contexte de transformation des entreprises, le contrôleur de gestion apparait comme une ressource essentielle, capable de synthétiser et de traduire des données en recommandations ou en nouvelles procédures à appliquer.

4. Un partenaire de la transformation

La crise sanitaire n’a épargné aucune entreprise – toutes ont été obligées de s’adapter au nouveau contexte économique. Dans ces circonstances, le contrôleur de gestion est plus que jamais indispensable.

Déjà investi dans son rôle d’alerte en cas de menace, et en tant que centralisateur des données de l’entreprise, il est le mieux placé pour accompagner le dirigeant dans ses prises de décisions – utilisation du chômage partiel ou non, gestion des fournisseurs, etc. – et réorganiser avec lui les équipes, tout en gérant la coordination et les communications entre les différents services.

Par ailleurs, grâce aux systèmes d’évaluation qu’il utilise habituellement, le contrôleur de gestion devient un atout essentiel pour trouver de nouveaux systèmes de pilotage de performance adaptés à la situation exceptionnelle causée par la COVID-19. Il participe aussi activement à l’élaboration des documents nécessaires à la mise en œuvre des nouveaux processus. Il devient ainsi un véritable appui dans l’accompagnement du changement.

> À lire aussi : Marché de l’emploi : reprise post-confinement

Groupe Fed vous conseille et vous accompagne …
Fed Finance accompagne les candidats en recherche d’emploi et les entreprises à la recherche de profils ciblés. Retrouvez toutes les offres d’emploi sur notre site.

Pour aller plus loin


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire