Le Daf doit être un bon vendeur (en entretien de recrutement)

Posté par Fed Finance dans Actualités emploi finance
Le 21/07/2015
Le Daf doit être un bon vendeur (en entretien de recrutement)
Dans de nombreuses situations de recrutement, des candidats se mettent dans une situation inconfortable : leurs arguments vont naturellement les exclure d'opportunités qui pourraient leur être présentées.

  Leçon n°4: En 10 ans, le recrutement a évolué dans le sens d'une tolérance accrue et se matérialise notamment via la non discrimination. Il faut capitaliser sur cette belle évolution culturelle et en prendre acte dans l'attitude à adopter côté recruteurs comme côté candidats.

Dans de nombreuses situations de recrutement, des candidats se mettent dans une situation inconfortable : leurs arguments vont naturellement les exclure d'opportunités qui pourraient leur être présentées.

Une des situations indélicates est l'expression d'idées reçues par le candidat lorsqu'il est en processus de recrutement. Dans un système économique où les gouvernances d'entreprise sont en constante évolution, il convient à tous d'élargir le champ des possibles et d'exprimer un angle de vue global qui soulignera une ouverture d'esprit et une capacité d'adaptation en environnement changeant.

Quelques idées reçues qui doivent être bannies dans tous les échanges

- Non, ce n'est pas parce-que vous avez implémenté un progiciel qu'il sera le plus adapté à la situation future.
- Une expérience sectorielle vous apporte une approche opérationnelle intéressante. Pour autant, elle ne fait pas de vous le (la) candidat(e) le plus pertinent(e).
- Avoir exercé dans une société où les process en place étaient fiabilisés en toute circonstance ne fait de votre candidature la meilleure.
- Issu(e) de l'expertise ou d'une école de commerce? Certes cela peut vous avantager sans pour autant être la porte ouverte à toutes les opportunités.
- "Je n'intéresse pas les employeurs car j'ai plus de 50 ans". Voici une phrase qui peut exclure d'office d'un recrutement alors que l'employeur n'a véritablement aucun frein .


Certes, lorsque le recruteur est sur une position similaire à celle du candidat, cela peut alors être bénéfique au postulant. Mais, de façon générale, le Daf doit apporter un réel support technique aux instances dirigeantes - et faire preuve de flexibilité dans son mode de pensée tant sur un déploiement de plan d'action à court terme ou moyen terme que sur une mission précise à réaliser.

Cela revient pour le Daf candidat dans un process de recrutement à démontrer qu'un changement de cap est souvent envisagé, pas seulement envisageable puisqu'à son poste, il ne doit pas être un frein dans la réalisation des objectifs.


Quel que soit votre personnalité et vos opinions, tout peut être exprimé mais éviter les discours préconçus est une réelle nécessité dans un process de recrutement.

Source: daf-mag.fr

Retrouvez l'intégralité de l'article sur: http://www.daf-mag.fr/Thematique/profession-1034/Breves/non-discrimination-joue-role-dans-recrutement-cote-candidat-aussi-257564.htm


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire