La direction financière à l’ère du numérique

Posté par Fed Finance dans Actualités emploi finance
Le 16/07/2015
La direction financière à l’ère du numérique
Les évolutions numériques de ces dernières années, entre l’essor des réseaux sociaux, les applications mobiles ou encore ...

Les évolutions numériques de ces dernières années, entre l’essor des réseaux sociaux, les applications mobiles ou encore le cloud, révolutionnent les relations entre les entreprises et leurs clients, leurs fournisseurs et leurs partenaires. La direction financière de ces entreprises doit alors s’adapter à ces changements pour servir ses ambitions tout en s’adaptant aux attentes de chacun.

Quels sont les enjeux de l’ère du numérique pour les directeurs financiers ? Comment ces bouleversements ont-ils modifié leurs missions ?

Les enjeux du numérique

L’enquête « The CFO Agenda 2020 : Getting ready for the digital age », menée par le cabinet PAC, dresse le portrait de la direction financière en entreprise au cœur de l’ère du numérique. Il en ressort que parmi le panel interrogé, 6 directeurs financiers sur 10 estiment que les technologies ont un impact majeur sur leur profession. En parallèle, la majorité d’entre eux déclare s’informer sur les possibilités offertes par le numérique pour améliorer leurs services.

Dans les grandes et moyennes entreprises, les priorités stratégiques se situent au niveau de la fourniture de données pour l’aide à la décision, de la gestion du risque et de la mise en conformité des réglementations. Assurant aussi un rôle de back-office, la direction financière doit également œuvrer pour améliorer l’efficacité et réduire les coûts de l’entreprise. Deux objectifs se distinguent alors : l’amélioration opérationnelle d’un côté, le soutien des activités stratégiques de l’autre.

La direction financière en pleine mutation

La financiarisation de l’économie a fait évoluer le rôle de la direction financière, lui octroyant plus de poids dans la stratégie de l’entreprise. La plus grande volatilité du marché fait également peser une pression plus importante sur ce pôle, qui doit accompagner la performance de l’entreprise et la guider efficacement face à des risques plus présents.

La sphère du numérique et dans ce cas de figure, les directeurs financiers sont amenés à collaborer plus étroitement avec les différents services de l’entreprise dans le but :

  • d’améliorer la gestion des risques ;

  • d’améliorer l’expérience client avec l’aide des ventes, du marketing et du service client ;

  • de participer aux décisions en investissements technologiques avec les DSI ;

  • de favoriser la croissance économique de l’entreprise ;

  • d’améliorer les prises de décision à l’aide du big data.

Les nouvelles technologies font ainsi apparaître de nouveaux business models. Pour les éditeurs de logiciels par exemple, le passage du modèle « on-premise » au « SaaS » a des conséquences majeures sur les revenus de l’entreprise et nécessite une analyse très fine pour mener cette mutation à bien. Dans la presse également, le passage du format papier au web implique de trouver de nouvelles formes de revenus ; les directions financières jouent alors un rôle crucial dans la réussite de cette mutation. 

De manière plus générale, les directeurs financiers s’appuient sur de nombreux outils, comme le cloud pour moderniser leurs fonctions et numériser leurs process, le big data pour consolider leurs systèmes et les réseaux sociaux pour favoriser la mise en place de reporting en temps réel et améliorer l’opérationnel. Deux bémols à ces évolutions : les risques associés à la mise en place de nouvelles technologies, et le manque de formation en interne.


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire