Hackathon : les métiers de la banque en quête d’innovation

Posté par Fed Finance dans Actualités emploi finance
Le 03/06/2015
Hackathon : les métiers de la banque en quête d’innovation
Les banques françaises cèdent tour à tour au concept du « hackathon », mot-valise composé de « hack  ...

Les banques françaises cèdent tour à tour au concept du « hackathon », mot-valise composé de « hack » et de « marathon ». Derrière cette dénomination se cachent de courts évènements organisés par les banques pour trouver avec l’aide de développeurs les concepts et les outils qui leur permettront de développer leurs services dans les années à venir.

Le hackaton, format déjà adopté par les géants de l’industrie et des services, séduit à présent les métiers de la banque en France. Pendant deux à trois jours, des développeurs collaborent afin de créer les logiciels et les outils qui permettront aux banques d’évoluer et de se perfectionner, notamment en termes de relation client.

En aidant les banques à faire évoluer leurs services, les participants se voient gratifiés de récompenses variées, parmi lesquelles des voyages dans la Silicon Valley, des outils hi-tech ou encore un accompagnement financier et technique pour mener à bien leur projet.

Le hackathon revêt plusieurs intérêts : pour les développeurs tout d’abord, qui valorisent ainsi leur savoir-faire et profitent d’une émulation bénéfique. L’intérêt se place également du côté des métiers de la banque qui peuvent redynamiser leur image au contact des développeurs et des start-ups en prenant part à ce concours d’un nouveau genre.

Parmi les banques ayant cédé aux sirènes du hackathon, on peut citer :

  • le Crédit Agricole qui, avec « Game the bank », a incité les développeurs à créer un jeu vidéo pour aider les clients à mieux comprendre ses différents services ;

  • BNP Paribas personal finance qui souhaite, grâce aux iDAYS’14, associer le digital et les services financiers de 2020 ;

  • AXA France, en collaboration avec Microsoft, qui organise le « Hackathon zone 61 » pour développer les objets connectés en lien avec les domaines de la prévention, de la détection des risques et de l’assistance.

Innovant et tourné vers le progrès, le concept du Hackathon n’a pas fini de faire des émules et pourrait séduire d’autres corps de métiers.

Pour aller plus loin : 

Banque/assurance : en 2015, des recrutements dans la continuité de 2014

"Le bonheur au travail", le docu sur les nouvelles façons de travailler

Trader : focus sur un métier essentiel sur les places de marché


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire