Crise du Covid-19 : "De nombreux cabinets ont suspendu leurs recrutements"

Posté par Fed Finance dans Actualités emploi finance
Le 24/04/2020
Crise du Covid-19 : "De nombreux cabinets ont suspendu leurs recrutements"
Comment les experts-comptables gèrent-ils leurs recrutements dans le contexte actuel ? Les process sont en général gelés mais les cabinets se réorganisent pour développer leur activité de conseil, constate Frank Sossou, consultant senior chez Fed Finance.

Les cabinets comptables ont-ils suspendu leurs recrutements ou ont-ils au contraire besoin de forces vives pour faire face aux nombreuses demandes de conseils des entreprises du fait de la crise ?

Au début de la crise, la grande majorité des cabinets ont continué leurs process puis, au fur et à mesure, beaucoup ont préféré se mettre en stand-by. Aujourd'hui, de nombreux cabinets ont suspendu leurs recrutements. Notamment ceux qui recrutent par projets, sur des profils standards d'expertise comptable pure, d'audit ou en social. Un cabinet que Fed Finance accompagne a, par exemple, décidé de mettre un terme à son process d'embauche au bout de deux semaines, en raison du durcissement des mesures de confinement et du besoin de ses clients d'être accompagnés sur des aspects plus conseil. 

D'autres structures fonctionnent par anticipation : les cabinets orientés conseil restent à l'écoute du marché car ils recrutent tout au long de l'année. C'est le cas des grands cabinets internationaux qui ont un pôle conseil-consulting et ont des besoins en continu ; pour eux, les recrutements ne s'arrêtent pas. Dans les petits cabinets, on reste aussi à l'écoute du marché mais l'intégration de nouveaux collaborateurs se fera quand l'activité reprendra.

Les cabinets comptables ont-ils suspendu leurs recrutements ou ont-ils au contraire besoin de forces vives pour faire face aux nombreuses demandes de conseils des entreprises du fait de la crise ?

Au début de la crise, la grande majorité des cabinets ont continué leurs process puis, au fur et à mesure, beaucoup ont préféré se mettre en stand-by. Aujourd'hui, de nombreux cabinets ont suspendu leurs recrutements. Notamment ceux qui recrutent par projets, sur des profils standards d'expertise comptable pure, d'audit ou en social. Un cabinet que Fed Finance accompagne a, par exemple, décidé de mettre un terme à son process d'embauche au bout de deux semaines, en raison du durcissement des mesures de confinement et du besoin de ses clients d'être accompagnés sur des aspects plus conseil. 

D'autres structures fonctionnent par anticipation : les cabinets orientés conseil restent à l'écoute du marché car ils recrutent tout au long de l'année. C'est le cas des grands cabinets internationaux qui ont un pôle conseil-consulting et ont des besoins en continu ; pour eux, les recrutements ne s'arrêtent pas. Dans les petits cabinets, on reste aussi à l'écoute du marché mais l'intégration de nouveaux collaborateurs se fera quand l'activité reprendra.

Ces cabinets orientés conseil recherchent-ils des compétences particulières dans ce contexte de crise  ? Vous constatez, par exemple, que certains cabinets sont particulièrement sollicités pour leurs conseils en raison des bouleversements liés à la masse salariale...

Ces cabinets recrutent des spécialistes conseil en général. Tout dépend du domaine d'activité de la structure.

Comment les experts-comptables qui continuent à recruter s'organisent-ils pendant cette période de confinement ?

Ils s'adaptent. Ils mettent en place des visioconférences et des entretiens par Skype. Mais tout le process de recrutement prévu est respecté, qu'il y ait 1, 2 ou 3 étapes. Par exemple, un cabinet a fait passer 3 entretiens en visioconférence aux candidats. Les process ne sont pas raccourcis malgré le contexte particulier. Les cabinets sont même plus réactifs pour répondre aux candidats. Il faut noter également une plus grande disponibilité des candidats, du fait du télétravail, pour échanger.

Les cabinets rencontrent, en temps normal, des difficultés de recrutement. Et certains profils sont pénuriques. Ce phénomène est-il accentué durant cette période ?

Nous ne constatons pas forcément de changement en raison de la crise. Si les recrutements ne peuvent pas aboutir, on observe des réorganisations en interne. Nous avons un client cabinet qui a gardé ses équipes et réorganisé son activité de conseil au détriment de la production pure. Tous les experts-comptables veulent accompagner efficacement leurs clients dans cette crise donc ils mettent de côté la production comptable pure et mobilisent leurs ressources ou recrutent pour développer le conseil.

Par ailleurs, il est intéressant d'observer que les collaborateurs qui auraient quitté leur cabinet en temps normal choisissent d'accompagner leur structure jusqu'à la fin de la crise, avant de partir.

Avez-vous constaté la mise en place d'une activité partielle dans les cabinets comptables que vous accompagnez ?

Non, la grande majorité s'est adaptée en télétravail. Cependant, certains petits cabinets n'ont pas fermé et fonctionnent par roulement d'équipes en télétravail et au bureau. Cela dépend du positionnement du cabinet.

Qu'en est-il de la situation dans les entreprises sur les postes comptables ?

Les entreprises ont également dû s'adapter. J'ai l'exemple d'une responsable comptable qui est en télétravail mais qui est obligée de se déplacer au bureau pour la phase de production des comptes. Au niveau des recrutements, de nombreuses entreprises ont aussi arrêté leurs process.

Propos recueillis par Céline Chapuis | Source : https://www.actuel-expert-comptable.fr/content/crise-du-covid-19-de-nombreux-cabinets-ont-suspendu-leurs-recrutements


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire