Comptabilité et finance : salaire, attractivité, fidélité, quels critères ?

Posté par Fed Finance dans Actualités emploi finance
Le 11/12/2014
Comptabilité et finance : salaire, attractivité, fidélité, quels critères ?
Dans son enquête intitulée « Recrutement en comptabilité et finance : attirer, rémunérer, fidéliser », paru en octobre 2 ...

Dans son enquête intitulée « Recrutement en comptabilité et finance : attirer, rémunérer, fidéliser », paru en octobre 2014, Fed Finance dresse la liste les critères attirant les professionnels de la comptabilité et de la finance vers un poste et ceux les incitant à rester fidèles à une entreprise. Salaire, situation géographique, perspective d’évolution : qu’attendent les candidats ?

Pour bien comprendre l’intérêt de l’étude, il est nécessaire de resituer son contexte. Celle-ci a été réalisée entre mai et septembre 2014, auprès de 2 023 professionnels de la comptabilité et de la finance en Île-de-France, en PACA, dans le nord et en région Ouest. Parmi le panel de personnes interrogées, 43% étaient en poste au moment du questionnaire, et 57% recherchaient un emploi.

Le salaire en comptabilité et en finance, un critère de choix

L’enquête révèle une assez bonne satisfaction des personnes interrogées concernant les salaires proposés : 68% d’entre elles estiment que la rémunération proposée dans les offres d’emploi est « en adéquation avec leur profil ». Une tendance plus marquée chez les jeunes, puisque 78% des débutants interrogés ayant moins de 5 ans d’expérience considèrent que les salaires en comptabilité et en finance sont satisfaisants.
En revanche, 59% des salariés disposant de 21 à 30 ans d’expérience, et 53% des professionnels exerçant depuis plus de 30 ans considèrent que les salaires proposés sont inférieurs à ceux espérés. Léger bémol en région PACA également, où les professionnels déplorent à 35% des rémunérations plus basses que celles souhaitées, compte tenu de leur profil.

Perspectives d’évolution, situation géographique et bonne ambiance

Au delà du salaire, les personnes interrogées sont sensibles à d’autres critères pour juger l’attractivité d’un poste. 74% d’entre elles prennent en compte les perspectives d’évolution tandis que 65% prêtent attention à la situation géographique de l’entreprise. Pour ce dernier critère, les statistiques atteignent même 80% au delà de 30 ans d’exercice.
Concernant les critères les incitant à rester au sein d’une entreprise, les perspectives d’évolution arrivent à égalité avec la bonne ambiance au travail, remportant 70% des suffrages. L’intérêt du poste occupé talonne ces deux critères avec 67% d’avis favorables.

À lire aussi :

Comment les entreprises ont-elles recruté leurs financiers en 2013 ?

Recrutement des financiers en 2013 et tendances 2014

Les métiers de l’assurance bouleversés par le numérique

Baromètre des motifs d'embauche - Postes confiés à Fed Finance sur les 3 premiers trimestres 2014


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire