Cloud computing et data centers dans la finance : comment organiser le système d’information en entreprise ?

Posté par Fed Finance dans Conseils recherche d'emploi
Le 03/07/2014
Cloud computing et data centers dans la finance : comment organiser le système d’information en entreprise ?
Dans le secteur de la finance, le système d’information apparaît comme un axe majeur de performance et de productivité. ...

Dans le secteur de la finance, le système d’information apparaît comme un axe majeur de performance et de productivité. Les acteurs de l’industrie n’hésitent pas à investir des ressources conséquentes pour maintenir et faire évoluer des systèmes toujours plus performants, en s’appuyant, entre autres, sur le cloud computing et les data centers.

Rationaliser les systèmes d’information en entreprise

Les évolutions réglementaires, la mutation permanente des offres et les nombreuses demandes émanant des directions métiers font que les systèmes d’information en entreprise sont en constante évolution.

D’après IDC (International Data Corporation), une entreprise américaine spécialisée dans la réalisation d’études de marché dans les domaines des technologies de l’information et de la communication), le secteur financier a dépensé plus de 430 milliards de dollars en ressources IT (Technologie de l’Information) en 2014. En tête des contributeurs, on trouve les banques avec un investissement de plus de 215 milliards de dollars, suivies des assurances qui ont déboursé près de 100 milliards de dollars. Le secteur financier se positionne ainsi comme le premier investisseur en matière de systèmes d’information en entreprise.

Le rôle des data centers et du cloud computing

Pour les DSI (Directions des Systèmes d’Information), le défi consiste à offrir une grande qualité de services et des infrastructures performantes et sécurisées, tout en optimisant les dépenses et l’organisation. Un objectif réalisable à condition de bien connaître les besoins et l’état de ses infrastructures. La rationalisation peut alors se faire en utilisant différentes ressources comme les serveurs, les bases de données, les data centers, le cloud computing ou encore les réseaux mis à la disposition de l’entreprise.

La maintenance quotidienne, les évolutions futures de ces infrastructures et les notions de gestion et d’infogérance sont la clé d’une externalisation réussie. Les professionnels de la finance doivent donc gérer leurs infrastructures IT et instaurer des modèles de gestion pour rationnaliser les coûts et les ressources. Par sécurité, certains préfèrent opter pour une aide externe afin de définir le mode opératoire le plus adapté à leur situation. Néanmoins, en interne comme en externe, une bonne gouvernance est à la base de toute décision et doit fixer un cap à tenir pour la Direction des Systèmes d’Information, chargée d’accompagner l’entreprise dans sa croissance.


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire